jump to navigation

Frandi101 – time 5: Stage & Les représentations & Le Cours de Francais del3 Tuesday, February 19, 2008

Posted by Myriam Coco in frandi101, Franskdidaktikk.
Tags: , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Ce mardi, les étudiants de Frandi 101 sont de retour de leurs stages en établissements scolaires.

La séance s’est déroulée comme suit:

Plans de la séance

1/ Retour de stage
1. Témoignages
2. Discussion de groupe autour de problématiques utiles pour :
* La suite du stage
* Le mémoire semestriel
* L’élaboration du Wiki

2/ Analyse du jeu de rôle
1. Résumé des analyses
2. Analyse

L’analyse de l’impression textuelle a été très intéressante, sans compter que les étudiantes qui y ont participé ont concentré leurs efforts sur la recherhce des repprésentations. Elles ont trouvé le jeu de rôle très enrichissant. Mes notes ont été publiées dans le High Five.

Advertisements

Didafran2 – time 7: Les représentations & Arbeidsmøte del3 Friday, January 25, 2008

Posted by Myriam Coco in didafran2, Forelesninger, Franskdidaktikk, Learning Activities.
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

NOTE: Nous sommes le 30 janvier 2008, mais j’ai édité la date de publication pour la mettre à celle du jour du cours (afin que les étudiants retrouvent plus rapidement le billet plus tard).

Aujourd’hui, nous avons procédé à la troisième étape de la PEV, soit le debrifing ou encore l’analyse du jeu de rôle. Les étudiants avaient reçu l’impression textuelle ainsi que la grille d’analyse par courriel et se sont préparés pour notre rencontre.

Nous n’étions que 4, mais l’échange a été fructueux. Les étudiants se sont accordés pour dire que ce jeu de rôle (JDR) était plus facile, du fait qu’ils avaient eu une au semestre dernier.

Par ailleurs, le type de JDR leur a semblé très riche en termes d’apprentissages.

BoardoftheDays_250108_1.jpgLes critiques de l’exercice ont été les suivantes :

(Cliquer pour agrandir la photo)

  • Le temps considérable requis pour l’analyse. C’est vrai, c’est inhérent au procédé. Je cherche à chaque fois à l’alléger ou le rendre plus facile, mais il reste tout de même laborieux.
  • Difficile à analyser, notamment lorsqu’il s’agit d’isoler les évènements ou les phénomènes du JDR : c’est vrai. Toutefois, c’est une question de méthode et de stratégie, à savoir, se concentrer sur la perspective d’analyse en cours, et prendre des notes « sur le côté » pour les choses que l’on remarque en cours d’analyse. Ensuite, on revient à ces points et vérifie s’ils entrent dans la catégorie que l’on vient de traiter, ou si c’est autre chose.

Lors que nous discutions des différents avatars et de leurs actions, il nous a semblé que les avatars ont bien tenu le rôle prévu. Un des avatars, toutefois, a été perçu comme « lent à la détente », même irritant. La discussion nous a permis de comprendre que cet avatar, qui répondait un peu en retard à certains sujets et les faisait trainer en longueur, ne reproduisait que le résultat de la vitesse de frappe du joueur. Cette information s’est révélée importante pour un des joueurs : son opinion était fausse et elle devait être révisée.

En ce qui concerne les représentations présentes dans le texte, nous avons reconnu entre autre les suivantes :

  • Une carte de la francophonie centrée sur l’Europe et l’Amerique du Nord chez certains avatars
  • L’apprentissage des langues est difficile, douloureux.BoardoftheDay_250108_3 (cliquer pour agrandir) Après ce travail laborieux, on peut être récompensé.
  • La grammaire est vitale et difficile. Dans une séquence d’activités, on la fait en premier, de manière à s’en « débarrasser ». Après, on mérite un film…
  • Les films sont des divertissements. D’ailleurs, ils figurent en bonne place pour aider à récompenser l’apprentissage douloureux. D’ailleurs le discours autour de l’exploitation du film a été très superficiel. Cela peut toutefois être dû au fait que le JDR touchait à sa fin (45 minutes).
  • Le travail grammatical et les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) ne sont pas compatibles.
  • Les NTIC restent encore largement octroyées à un usage administratif dans notre contexte éducatif. Autrement, ils peuvent contribuer à la recherche de textes authentiques.

BoardoftheDay_250108_2.jpg (Cliquer pour agrandir la photo)

Une de nos perspectives d’analyse était le positionnement des avatars quant aux principes de l’autonomie de l’apprenant. Nous avons remarqué entre autres, entre les lignes d’une situation d’apprentissage très centrée sur l’enseignenant et l’enseignant:

  • Peu d’ouverture concernant la gestion de son temps d’apprentissage. Le contexte des activités d’apprentissage permettait une grande liberté à se sujet, mais cela n’a pas été exploité.
  • Une légère ouverture quand au choix des documents authentiques pour l’apprentissage de la compréhension (textes sur la francophonie, choix du film par les apprenants).

Voici en tous cas quelques uns des points sur lesquels nous nous sommes penchés, et qui nous font fait sourire – tout au moins !

Je n’ai pas tout noté. Alors les autres représentations sont les bienvenues dans la partie commentaire !!

Huin102 – Virtuelle rollespill og læring – Time 10 Sunday, November 4, 2007

Posted by Myriam Coco in Forelesninger, Læring i gang, Learning Activities, Precision - Time Machine.
Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Endelig litt oppsummering! Blanding av norsk og engelsk…On Tuesday, we finally got into this role-play debriefing, a.k.a. analysis, that seemed to interest most of the students. All the players had published in the MOO High Five their analysis. They took some time to read each others’ analysis before going into the discussion.

We discussed those topics among others:

  • how it felt like playing a role trough an avatar: some of the students felt that it was not really easy to play the role, as it was too far away from their own personality, the role changed under the pressure of the ongoing interactions or might just be impossible to constantly maintain due to too many actions to perform. As for the “too far away personality of the avatar”, I understand the concept, but here is the tricky part: although the player was in discomfort with the role, the actions of the avatars as they appeared on the “textual impression” (logg) seemed to fit very well the intended role (a non caring/non participant student). So this debriefing session was quite useful to shed some light into this tension between the avatar’s actions and the intentions of the player, that can never really be comprehended. It is “symptomatic” of a continuum going from the player’s identity and intentions behind his computer to the avatar’s actions in the virtual world in interactions with others avatars.
  • whether they did agree with the analysis other made of their avatars’ actions: One of the players was not present at the time of the analysis. There seemed to be a general agreement on each others analysis. The F2F discussion just made clearer some points for the most. I had a little objection on one of the avatars actions, whose player had to leave the class before I got to this point. My point was that “the loser”, who considered himself as a who considered himself as a “harassment victim”, was probably the one causing the harassment by his condescending and pedant behavior. But of course, this is only one interpretation among other possible interpretations.
  • whether those actions would have occur in the RL classroom: we went through some of events in the classrooms and I tried to link these events to a real classrooms. There were two categories of possible event: those that could happen almost as they did in a RL classroom: the harassment, the digressions, the holding back student. The second category: the event that could find a different form of expression: a bored student might use body language to express boredom instead of verbally express it like in the MOO.

Klasserom snapshot

Board of the Day_time10

This connection with a RL classroom becomes relevant in two aspects:

1. most of the students conceived the role-play as a way to evaluate the MOO as possible learning environment for language learning: advantages, flaws. But of course, this specific exercise was really poor in demonstrating the potential of the MOO for language learning, as this was not its objective. As a side effect, it still gave the students a tiny small glimpse of it and raised the issues of settling rules for interactions in advances, etc, negotiations about MOOtiquette (codes of conduct in a MOO – reference to Nettiquette, codes of conducts in online environments such as discussion fora).

2. Language teacher education. This was the primary objective of the exercise: using the moo for unveiling preconceptions about language learning and teaching, the role of pupils/students, the role of teachers in the classrooms, realize that everybody, in a RL classroom and in VR takes on a role for various purposes. So it becomes sometimes vital to unveil, reflect and modify the preconceptions supporting the roles and actions that set obstacles in the learning process. For the teacher, to reexamine his action, the motives behind the consequences they had and the motives behind them, to understand that every student/pupil comes with his/her own learning history and preconceptions that will come in interactions with the others preconceptions. As much as the teacher needs to understand his/her own actions, s/he needs to remember that the students/pupils takes on a role in a specific and intersubjective context and to help them unveil some of those preconceptions, reflect on their effects on their learning. (That was roughly said).